LA GESTION DES PERCEPTIONS … À L’INTÉRIEUR COMME À L’EXTÉRIEUR !

LA GESTION DES PERCEPTIONS …
À L’INTÉRIEUR COMME À L’EXTÉRIEUR !

Tout chef d’entreprise, petite, moyenne ou grande, est évidemment très soucieux de la notoriété et de l’image de son organisation. Cependant, le dirigeant n’a de cette notoriété qu’une impression partielle, une perception subjective. Car, contrairement au leader politique qui vérifie périodiquement l’état de son image dans l’opinion publique au moyen de sondages, le chef d’entreprise ne sent pas ce besoin – presque maladif, diront certains – d’investir une importante somme d’argent pour mesurer la notoriété et l’image de son entreprise auprès de sa clientèle et au sein de la communauté.

Or, à défaut de pouvoir se payer les sondages et les moyens requis pour influencer la perception externe, le chef d’entreprise aurait avantage à accorder une attention toute aussi grande à l’opinion de ses employés et à celle qu’ils émettent à l’extérieur. En effet, il n’est pas rare qu’une entreprise jouissant d’une bonne réputation auprès de ses clients se fasse littéralement « planter » par ses employés, une fois sortis du bureau. Pris de panique, le dirigeant essaie d’identifier les coupables et de contrer cette impression négative.

Peu importe qu’une chose soit vraie ou fausse, si elle est perçue comme vraie, elle le devient et il faudrait tout un budget de publicité pour modifier cette perception, ne serait-ce que partiellement. Pour éviter de se retrouver en mode rattrapage, le dirigeant doit donc consacrer autant d’importance à la communication interne avec les employés qu’à la promotion de la notoriété de son entreprise à l’extérieur. Communiquez avec nous ou consultez sur notre site le détail de nos conférences ; nous saurons vous guider vers l’atteinte d’un point d’équilibre entre la communication interne et externe.