LOGO comm'unik

LA NOUVELLE CLINIQUE COMM’UNIK OFFRE UN CONCEPT UNIQUE À QUÉBEC

LOGO comm'unik

COMMUNIQUÉ | pour diffusion immédiate

Parents d’enfants d’âge scolaire ayant des difficultés en lien avec les apprentissages

LA NOUVELLE CLINIQUE COMM’UNIK OFFRE UN CONCEPT
UNIQUE À QUÉBEC

Québec, 30 août 2017 – Avec la rentrée scolaire à nos portes, Karine Ross, Caroline Pouliot et France Laliberté, associées de la Clinique Comm’Unik, vous invitent à leur nouvelle clinique privée située au Carrefour de la Bravoure, à Val-Bélair (Québec).

La Clinique Comm’Unik offre des services d’orthophonie, d’orthopédagogie et de neuropsychologie pour les enfants ayant des difficultés en lien avec les apprentissages, comme le langage oral (orthophonie), le français et les mathématiques (orthopédagogie) ainsi que les difficultés cognitives sous-jacentes (neuropsychologie).

France Laliberté, neuropsychologue, explique que loin d’être une science incompréhensible, la neuropsychologie constitue la base sur laquelle repose le processus d’apprentissage de l’enfant. « Le fait de mieux comprendre le fonctionnement cognitif de l’enfant (sa mémoire auditive, par exemple) permet de mieux cibler par la suite les interventions nécessaires pour l’aider dans ses apprentissages, tout en misant sur ses forces. »

Quant à Caroline Pouliot, orthopédagogue, elle précise que le parent a besoin de pouvoir compter sur une équipe complète, professionnelle et accessible. « En effet, un enfant ayant des difficultés d’apprentissage peut avoir besoin non seulement de mes services en orthopédagogie, mais aussi de ceux de l’orthophoniste ou de la neuropsychologue. À la Clinique Comm’Unik, nous avons développé des services qui permettent aux parents d’avoir accès à toutes ces ressources professionnelles dans une même période d’intervention. Leur enfant reçoit donc plus de services, dans un même temps et de façon plus efficace! C’est ce qu’on appelle l’INTERdisciplinarité. »

Les trois femmes d’affaires sont également très fières de leur matériathèque qui permet aux parents de louer un jeu éducatif à même la Clinique, afin de poursuivre le travail des professionnelles à la maison.

Pour l’orthophoniste Karine Ross, il ne fait aucun doute que ce concept était une nécessité. « En tant que professionnelle travaillant souvent avec des jeux pour rendre les apprentissages plus agréables, il est fréquent que certains parents me demandent où j’ai acheté un jeu que j’utilise en thérapie, pour se le procurer. Il m’est alors venu l’idée de leur permettre de le faire, à prix modique et en leur facilitant la tâche, avec des jeux déjà sélectionnés par notre équipe. »

Une capsule vidéo dans laquelle Karine Ross y explique « les cinq règles d’OR pour jouer avec son enfant » peut être consultée sur leur page Web et leur page Facebook. Pour plus d’informations, rendez-vous au www.facebook.com/cliniquecommunik.

-30-

Pour information :
Clinique Comm’Unik
cliniquecommunik.com
418-843-8645