Archives du mot-clé exposition anne frank

Marcelle-Mallet de Lévis, HÔTE DE LA CÉLÈBRE EXPOSITION ITINÉRANTE ANNE FRANK- une histoire d’aujourd’hui

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Marcelle-Mallet de Lévis

HÔTE DE LA CÉLÈBRE EXPOSITION ITINÉRANTE ANNE FRANK- une histoire d’aujourd’hui

Lévis, 29 février 2012 – La directrice générale de Marcelle-Mallet, madame Jacinthe Leblanc-Roberge, est heureuse d’annoncer la venue de la célèbre exposition itinérante Anne Frank – une histoire d’aujourd’hui, à compter du mardi 13 mars prochain.

Réalisée par la Maison Anne Frank d’Amsterdam, en partenariat au Québec avec le ministère des Anciens Combattants, cette exposition, traduite dans une quarantaine de langues, est ouverte au grand public mais s’adresse plus particulièrement aux jeunes de 11 à 18 ans. Les élèves de Marcelle-Mallet recevront d’ailleurs une formation afin d’être les guides de cette exposition.

Pour la directrice générale, madame Jacinthe Leblanc-Roberge, ce projet, auquel les élèves ont participé en réalisant des projets dans plusieurs matières, est extrêmement enrichissant pour eux et constitue une marque de confiance à l’égard de notre institution. « Je suis très fière que Marcelle-Mallet soit la première école de la région à accueillir cette exposition », de s’exprimer madame Leblanc-Roberge.

Pour sa part, madame Julie Couture, porte-parole de la Fondation Anne Frank, souligne à quel point il est essentiel que l’exposition soit vue par le plus grand nombre possible d’individus aux quatre coins du monde et que le choix de la présenter en territoire québécois n’est pas fortuit. « En tant que québécoise et canadienne, il était pour moi très important de présenter cette exposition dans mon pays. Je voulais que les jeunes québécois puissent avoir la chance de discuter des thèmes de cette exposition, soit les dangers de la discrimination / intimidation et l’importance de la tolérance face à l’autre. Cela est primordial dans la société actuelle et la sensibilisation des jeunes reste cruciale », d’ajouter madame Couture.

Par le biais de cette exposition, la Maison d’Anne Frank souhaite :

 Informer les visiteurs sur l’histoire de l’Holocauste dans la perspective d’Anne Frank et de sa famille ;
 Montrer aux visiteurs qu’il existe dans toute société des différences culturelles, ethniques, religieuses et politiques entre les êtres humains. Dans bien des pays, certains groupes d’individus se sentent supérieurs et refusent à d’autres le droit d’être traités à égalité. De telles idées peuvent conduire à la discrimination, à l’exclusion, à la persécution et même au meurtre ;
 Inciter les visiteurs à réfléchir sur des concepts comme la tolérance, le respect mutuel, les droits de l’homme et la démocratie ;
 Amener les visiteurs à comprendre qu’une société dans laquelle les différences entre les êtres humains sont respectées ne se fait pas d’elle-même. La législation et le maintien de la loi sont évidemment nécessaires, mais toute personne doit, en plus, s’engager.

La connaissance d’Anne et de son journal
Les visiteurs feront la connaissance d’Anne et de son journal. Les citations de personnalités connues montrent que l’on peut avoir un regard très différent sur la signification d’Anne Frank et de son journal.
Période 1
Les quatre premières années de la vie d’Anne. La montée du nazisme en Allemagne.
Thèmes : le nationalisme, les boucs émissaires.
Période 2
La famille Frank se réfugie aux Pays-Bas. L’exclusion et la persécution des Juifs en Allemagne.
Thème: l’ «épuration » de minorités ethniques qui dévient de la norme de la majorité
Période 3
La famille Frank et d’autres Juifs sont pris au piège. Le début de la persécution des Juifs.
Thème : le courage civique.
Période 4
La période de clandestinité dans l’Annexe, le journal et la déportation.
Thème : l’Holocauste.
Période 5
La publication du journal et les réactions qu’il suscite.
Thèmes : droits de l’homme, responsabilité personnelle.

Pour conclure, madame Leblanc-Roberge offre aux responsables de toutes les écoles de Lévis et des environs ainsi que celles de la Capitale-Nationale l’occasion unique d’amener leurs élèves voir cette exposition de grand renom qui est également ouverte au grand public. Sur réservation, les visiteurs pourront admirer ces œuvres du 13 mars au 13 avril prochain, le mardi de 13 h à 15 h 30, le mercredi 13 h à 15 h 30 et de 18 h 30 à 20 h 30 ainsi que le jeudi de 13 h à 15 h 30. Pour obtenir plus de renseignements et pour réserver, les gens sont invités à communiquer au 418 833-7691 poste 221.

À PROPOS DE MARCELLE-MALLET
Fondée en 1858, l’École Marcelle-Mallet est unique en son genre.
Située dans le Vieux-Lévis sur un site enchanteur avec vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent et la Vieille Capitale, notre institution d’enseignement catholique perpétue la tradition et les valeurs de sa fondatrice, mère Marcelle Mallet, fondatrice des Sœurs de la Charité de Québec. Riche de son héritage, notre maison d’éducation a su admirablement s’adapter aux époques et aux circonstances. Longtemps réservée aux filles, l’École Marcelle-Mallet est mixte depuis 1996. Les garçons comptent aujourd’hui pour plus du tiers de nos effectifs.

Par son histoire, par ses programmes scolaires, sportifs et parascolaires, par son corps professoral dévoué et par son milieu de vie chaleureux, elle offre aux élèves de 12 à 17 ans qui la fréquentent une vie et des enseignements incomparables qui permettent à chacun d’entre eux et chacune d’entre elles de s’ouvrir sur le vaste monde qui est le nôtre.
-30-

Source : Madame Jacinthe Leblanc-Roberge
Marcelle-Mallet
Directrice générale
418-833-7691 poste 233

Pour renseignements et entrevues :
Dominique Bélanger
RADAR Communications et affaires publiques
418-455-0091